Tu comprendras quand tu seras plus grande – Virginie Grimaldi

Chers amis des mots,

Pour cette troisième micro-chronique littéraire écrite, je mets en avant le livre « Tu comprendras quand tu seras plus grande » de Virginie Grimaldi (je la découvre avec ce roman). J’ai commandé la version éditée par Fayard – Le Livre de Poche (2016) sur CeDe.ch très récemment et n’ai pas pu m’empêcher de le lire ! Rien qu’avec le résumé, j’ai été projetée dans mes souvenirs d’animation en maison de retraite (on dit EMS en Suisse – Établissement Médico-Social), un stage que je ne voulais pas du tout faire en 2011, mais qui m’a laissé des souvenirs inoubliables. ♥

Bref synopsis personnel : C’est l’histoire de Julia, psychologue de 32 ans en plein deuil, qui se voit affronter un environnement de travail ne l’intéressant pas. Perdue dans la fuite, elle fera des rencontres toutes plus touchantes les unes que les autres et apprendra, à travers les vieux, que sa vie est loin d’être terminée.

Sujet/Résumé : Le résumé correspond complètement au déroulement du récit. Il est de longueur adéquate et donne envie. 5.5/6

Narration : L’écriture est saccadée, les phrases sont courtes et cela rend le style percutant, efficace. Les chapitres sont également succincts et rythmés. Un bon équilibre existe entre les dialogues et les descriptions. Le récit étant à la première personne, majoritairement au présent et placé du point de vue de quelqu’un d’un peu foufou, la place est faite à l’humour et aux douleurs qui font battre le cœur. Je n’ai pas repéré de lenteurs, même dans les scènes plus « calmes ». 5.5/6

Ambiance et Environnement : Le peu de recul que j’ai me fait maintenant réaliser que j’ai manqué d’un peu de cocooning, de repos, de ralentissement. En effet, bien que Julia soit souvent entourée de personnes âgées, il y a peu de place pour l’environnement ; lorsqu’il s’installe, pas de longs épanchements de couleurs, de nuance, de contemplation. Même lorsque Julia s’ennuie, on n’a pas le temps de soupirer avec elle. Tout est toujours direct, franc, très clair. Les descriptions sont très centrées sur les émotions, les ressentis. Le mélange appréciable entre le rire et les larmes, présent environ tous les deux chapitres, fait tout de même que la sérénité ne manque pas. Aucun répit pour le lecteur… je suis passée par tous les stades ! 5/6

Personnages : Les personnages ont du répondant, la vieillesse leur permet. La jeune femme est parano à souhait et on s’amuse à suivre ses suppositions et ses coups durs auxquels on peut facilement s’identifier. Bien qu’on ait un point de vue unique, on reconnaît bien chaque personnalité rencontrée. Les dialogues servent vraiment aux échanges et rien n’est superflu. J’avoue avoir mélangé un peu certains prénoms qui se ressemblent, mais après quelques mots, on retrouve le caractère poignant des résidents et des visiteurs. 5.5/6

Fin surprenante ? On ne s’attendrait pas à une fin surprenante dans ce genre de littérature. Et pourtant, à quelques pages du dénouement, l’auteur nous met une bonne grosse claque ! J’ai été sonnée, puis j’ai compris. J’ai souri et j’ai pleuré… probablement autant que l’héroïne. Je n’ai rien vu venir, sauf les indices disséminés dans le récit, après ma lecture. Une fin magnifiquement bien amenée ! 6/6

Moyenne : De beaux moments plein de philosophie et d’émotion. Un livre à lire si on n’ose pas prendre des décisions et qu’on cherche un coup de pied. Attention : mouchoirs à prévoir ! On rit et on pleure beaucoup. 5.5/6

Et vous ? Qu’avez-vous pensé de ce bijou ? J’attends vos avis sur ma chronique aussi. À bientôt ! 😉

 

2 commentaires sur « Tu comprendras quand tu seras plus grande – Virginie Grimaldi »

  1. Bravo et merci de cette chronique. Je ne connais pas ce livre mais découvre un univers commun à l’auteure, la chroniqueuse et moi : les EMS et les personnes âgées. Il y a tant à dire du point de vue des soignants/accompagnants ou des résidents.
    C’est vrai qu’on découvre souvent beaucoup de fraîcheur et de jeunesse au-delà des cheveux blancs.

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Surtout, je pense qu’au-delà de l’âge, il y a des leçons à écouter et à apprendre de ces personnes. Et vice et versa. 🙂
      Je suis sûre que tu te sentiras chez toi, si tu lis ce livre. Je te le conseille vivement.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :