Soirée Sushi – Agnès Abécassis

Chers amis des mots,

Je viens de terminer « Soirée Sushi » d’Agnès Abécassis (je la découvre avec ce roman). J’ai reçu ce livre édité par Le Livre de Poche (2010) il y a des années ; je me suis dit qu’un moment détente serait le bienvenu en ce jour de vacances.

Bref synopsis personnel : C’est l’histoire de Rebecca puis de ses copines Hortense et Séraphine. Elles passent une soirée sans prise de tête, ensemble et ailleurs qu’autour des mecs ou d’une pizza.

Sujet/Résumé : Le résumé est efficace, il donne envie de lire, rend curieux. Cependant, après ma lecture, je trouve qu’il ne tient pas ses promesses. À mon sens, il ne joue pas son rôle de résumé. 4/6

Narration : Le début commence par des dialogues peu fluides et on se perd. Heureusement, les pages suivantes rattrapent le coup car l’écriture y est beaucoup plus claire. Je m’attendais à un récit à la troisième personne, puisqu’elles ont toutes leur importance. Je ne sais toujours pas si la première est une bonne idée, car elle est teintée de subjectivité un peu dommage. Le livre est court (180 pages) ; on ne trouve que peu de moments contemplatifs. J’ai trouvé les seuls étoffés par l’auteur assez ennuyants et peu utiles au déroulement du récit. Les chapitres sont courts et rythmés et certains dialogues, qui ressemblent fortement au théâtre, sont très drôles et appréciables. En revanche, la narration laisse parfois des confusions sur qui est « elle » ou « mon amie », surtout dans l’agitation. 4/6

Ambiance et Environnement : C’est le point qui m’a déçue. J’ai souri quelques fois, dans le premier tiers du roman. L’ambiance « bon enfant » est là, on sent que l’auteur a voulu jouer avec les mots, les situations cocasses et certaines sont drôles. Malheureusement, la majorité des prétendus fous rires ou des moments attendrissants ne m’ont pas touchée. Le livre est court, mais j’ai interrompu ma lecture à plusieurs reprises pour regarder mon téléphone (ça ne m’est que rarement arrivé)… L’environnement est peu présent et, même si, là aussi, on sent que l’auteur a voulu bien faire, les descriptions ne m’ont pas intéressée ; je les ai ressenties factuelles, peu imagées, pas sensitives. C’est d’une tristesse, pour moi, de penser cela en tant que lectrice… 3/6

Personnages : Bien que je les ai mélangées plusieurs fois (voir rubrique Narration), on distingue bien toutes les copines et l’auteur nous donne des détails en suffisance. Néanmoins, j’ai eu beaucoup de peine à m’identifier à chacune d’entre elles. La faute à leur âge, au fait qu’elles soient mamans, divorcées et célibataires soi-disant endurcies. La faute aussi au fait qu’elles soient complètement barjos dans le sens exagéré du terme. J’ai trouvé ce roman « trop tout » (court, long à la fois, cliché). Je n’ai pas été émue par ces femmes et j’ai regretté [SPOILER] la disparition subite de Rubis, celle dont je me sentais étrangement la plus proche. Elle revient à la fin, nous fait rire puis s’en va. Insuffisant.[/SPOILER] Ce roman pouvant sûrement correspondre à des dames plus expérimentées, je mets plus haut que la moyenne. 4/6

Fin surprenante ? Les curieux peuvent voir le SPOILER un peu plus haut, petit moment que j’ai aimé en conclusion. La fin n’a pourtant rien de surprenant ou de questionnant. Les personnages n’évoluent pas, l’intrigue non plus. 2/6

Moyenne : Un roman détente à lire entre deux autres. Il ne change pas la vie, mais rend parfois le sourire avec des images sympathiques. 3.4/6

Je serais curieuse de savoir ce que vous avez pensé de ce livre. À vos claviers ! Et à bientôt ! 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :