Coup de cœur – Caroline Blineau

Chers amis des mots,

Dans la série « Coups de cœur », je propose, en deuxième, la demoiselle citée ci-dessus. Certains d’entre vous savent que je fais du role play[1] sur forum, depuis très longtemps maintenant. Un beau jour, la fondatrice de Saigo Seizon est venue me dire qu’elle avait rencontré une jeune auteure très sympa, avec laquelle elle souhaitait me mettre en contact pour que nous échangions sur ce que c’est d’être écrivain dans ce monde de brutes. Mon grand « OUI » a permis que Caroline et moi discutions sur Skype et alors… devant moi… s’est mise à briller… fort, très fort… une très jolie étoile. ♥

J’ai découvert une romancière de mon âge, adorable, généreuse, sincère, altruiste, au sens du détail prononcé et à l’imagination débordante. Elle m’a expliqué son parcours, la chance qui lui a souri et l’édition du premier tome de son premier rêve : « Les Pierres Écarlates ». Elle parlait de veine, du fait qu’elle ne s’attendait pas à ce que Nanachi, sa maison d’édition, ne la repère. Profondément, moi, je m’y serais attendue. C’est évidemment son talent qui lui a permis d’accéder à l’aventure de la publication ! Et elle nous fait encore profiter de ces talents sur son blog littéraire, que je vous invite à découvrir ici : Nimuë’s Books.

C’est avec beaucoup de spontanéité que Caroline a partagé avec moi un univers riche, captivant et original mais aussi et surtout un entrain, une motivation et une passion à toute épreuve. Depuis, elle me donne encouragements et conseils et je ne me lasse pas de nos conversations sur la souffrance de nos personnages (nous sommes des sadiques, que voulez-vous ?). Je l’admire pour tout ça. Au départ et pour moi, elle incarnait l’espoir d’aller plus loin, de réussir enfin à écrire entièrement mon roman et de courir – avec réflexion tout de même – vers les maisons d’édition. Aujourd’hui elle est surtout une jeune femme avec qui j’adore échanger sur tout et rien.

En attendant de pouvoir lui rendre la pareille – si je le peux un jour – je lui accorde ce petit article et un avis tout aussi franc sur son roman. J’ai complètement dévoré l’ouvrage dont le style m’a surprise autant que la fin. Savoir qu’il y aura encore deux tomes me rend complètement gaga !

20180220_144414

20180220_144446

Lien vers sa page Facebook : Caroline Blineau – Écrivaine

Avis sur le roman « Les Pierres Écarlates : 1 – Les Confessions de Barbe-Bleue » : Enfouie sous ma couette, enrhumée, je m’attends à un roman de fantasy, étant donné le résumé ci-dessus, la magnifique couverture et le marque-page que Caroline a dessinés elle-même. Et je ne suis pas déçue en me noyant dans les premières lignes car elles nous entraînent directement dans un rêve, puis dans le présent d’une jeune druidesse. Ça commence doucement et il faut s’habituer aux descriptions nécessaires dans ce genre de monde. On se demande d’abord où l’auteure va nous emmener et on occulte quelques mini-coquilles d’impression peu dérangeantes. L’univers a l’air riche… mais rien ne me laisse envisager une seule seconde ce qui peut m’attendre à partir du chapitre 3 déjà !

Je me laisse complètement surprendre par des références historiques de France, fidèles et classiques que j’ai adoré redécouvrir ou dont les détails m’ont hallucinée ! J’ai senti toute la recherche que l’auteure a dû faire pour construire la cohérence de son roman. Puis arrive le chapitre 4, avec son lot de rebondissements incroyablement complexes. Le chapitre 4… Là, on sent ce que tu veux nous faire voir, Caroline… Du moins, on le pense. Sauf qu’à chaque chapitre supplémentaire, on en découvre davantage, que ce soit des faits réels (comme des références à des fêtes, des mythes, etc.) ou l’évolution des personnages, tous aussi attachants et torturés les uns que les autres.

Elle n’est pas tendre, la miss, avec ses protégés (vraiment, protégés ?). Et pourtant, pas de violence gratuite. Tout a du sens, chaque drame pèse dans la balance et l’existence des protagonistes. Tout est construit pour qu’on arrive à un dénouement de situation totalement calculé par Caroline et qui nous fait écarquiller les yeux. D’émotion, de surprise, de scandale. Mais si, quel scandale ! Mais qu’est-ce que c’est bien !

On en redemande mais c’est déjà terminé. Les Confessions de Barbe-Bleue se déclinent à travers une interprétation totalement originale d’une légende que tout le monde pense connaître. Et on ne peut que supposer la suite d’Aurora, accompagnée de tant d’autres. Ceux qui sont partis sont encore là, ceux qui sont là sont partis… Bon sang… JE VEUX LE TOME 2 !

20180220_144530

Alors non non, merci à toi, Caroline. Pour ce délicieux voyage que je me réjouis de continuer à travers tes mots. Et oui oui, ne t’en fais pas, je vais poursuivre mes projets. En espérant pouvoir faire briller les mêmes étoiles dans les yeux de mes lecteurs que celles que tu as faites s’allumer dans les miens. 🙂


[1] Un article verra le jour pour vous expliquer cela une autre fois. Entre temps, je vous laisse vous référer à nos amis Google et Wikipédia.

Un avis sur « Coup de cœur – Caroline Blineau »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :