[Saga en cours] Le monde de demain – Lionel Truan

Chers amis des mots,

Cet article sera régulièrement édité, car je n’ai pas encore lu tous les tomes de la saga de Lionel Truan. Aussi, je vous laisse la chronique telle quelle et remanierai l’ensemble lorsque ma lecture sera achevée. 🙂

***

J’ai eu la chance de rencontrer Lionel Truan au Salon du Livre de Genève. J’avais alors acheté le premier tome de sa saga post-apocalyptique auto-éditée, car son intrigue se déroule dans ma chère Suisse. ♥ J’ai mis du temps à m’y plonger… la preuve, les tomes 2 et 3 sont alors sortis et l’auteur a même eu le temps d’éditer une intégrale ! Pour mettre en avant ses histoires, Lionel Truan propose des booktrailers saisissants. Et c’est grâce à sa dernière campagne participative Ulule que j’ai pu le revoir en vrai, parce qu’il est venu en personne m’apporter sa saga au complet ! Oui oui, chez moi.
Néanmoins pas influencée par sa sympathie, j’ai découvert Destination 2046, le Tome 1 de « Le monde de demain » et découvrirai les autres prochainement. 😊

Bref synopsis personnel : C’est l’histoire d’Elliot, jeune homme de 35 ans. En 2046, il survit dans une Suisse ravagée par une bombe. Dans l’incident, il a été séparé de sa femme et sa fille, qu’il va dès lors tenter de retrouver. Entre monstres mutants et androïdes, il devra choisir à qui donner sa confiance pour retrouver celles à qui il tient plus que tout.

Mots couchés dans mon carnet : Les mots sont simples, mais la narration est maîtrisée. Les codes du post-apo sont clairs, on se représente bien l’environnement et les enjeux du protagoniste. Les descriptions des lieux et du matériel pourraient être lourdes, or elles nourrissent les recherches de l’auteur sur le survivalisme. C’est bien documenté, adéquat au format « journal de bord » et le schéma du camp d’Elliot est appréciable.

Malheureusement, il reste des petits soucis de mise en page (espaces entre les mots) et de coquilles qui ont légèrement perturbé ma lecture. J’en ai fait part à l’auteur, c’est toujours possible de corriger cela. 😊 De plus, je trouve qu’il y avait un souci récurrent de concordance des temps qui m’a perturbée. On passe notamment du passé au présent, dans que ce ne soit vraiment justifié.

Pardon, mais… ça me fait très très plaisir de voir écrit « papier ménage » dans un livre (il fallait que je le dise). ♥

Je trouve intéressant, en page 40, l’explication sur les radiations et les monstres. En revanche, le passage avec les loups me semble peu plausible (et Dieu sait combien j’aime les loups…). Même s’ils sont habitués aux humains, je ne pense pas qu’ils auraient compris les intentions d’Elliot, ils auraient plutôt fui.

Le suspense est bien géré et l’action également. Je ne décroche pas des scènes rebondissantes que l’auteur met en place autour de son protagoniste. Également, les personnages secondaires sont bien mis en évidence, développés. Le Capitaine Richard me semble tout de suite sympathique.

Genève est décrite comme une ville à part entière de la Commune de Bernex, je trouve cela un peu étrange… En revanche, je trouve très agréable de découvrir la vision de l’auteur sur le centre-ville, ainsi que sur les lieux qui se sont transformés. Dans cette continuité, j’adore la personnalisation de certaines démarches ou action en rapport à notre pays (le cocktail Molotov, je vous laisserai voir à quoi il est xD).

Les moments où Elliot raconte comment les choses ont dégénéré, les explications scientifiques, ainsi que les réflexions sur les Hommes sont les moments les plus agréables à lire pour moi. Il y a aussi moins de problème d’accords verbaux.

Globalement, les personnages sont attachants et dégagent beaucoup de chaleur (surtout Patrick). De même, l’évolution du Capitaine est très bien amenée, on se doute sans deviner, du moins pas la totalité. Elliot est un personnage accessible, on s’y identifie facilement, même s’il est très doué en survivalisme et nous non. 8D

J’ai un tout petit peu de peine avec les dialogues. En effet, vu qu’il s’agit d’un journal de bord, je ne trouve pas que ces derniers y ont une place. La narration en pâtit un peu, mais est vite rattrapée par le déroulement de l’action très bien gérée par l’auteur.

La fin termine sur une révélation qui donne envie d’aller vers le tome 2 !

Résumé : 4/6
Narration :
4.5/6
Ambiance/Environnement :
5.5/6
Personnages :
5.5/6
Fin :
5/6
Moyenne :
4.9/6

C’est un livre accessible tant aux fans du genre qu’aux personnes qui souhaitent découvrir le post-apo. Big up particulier aux lecteurs suisses qui voudraient découvrir notre pays sous une toute nouvelle forme, à travers des personnages riches, une action à couper le souffle et le mystère de l’incident.

Vous ai-je donné envie de lire le Tome 1 de « Le monde de demain » ? Appréciez-vous la littérature post-apocalyptique ? Quels ouvrages me conseilleriez-vous ? Avez-vous lu ce livre ? Si non, n’hésitez pas à contacter l’auteur directement sur les réseaux sociaux !

À très bientôt entre nos lignes. ♥

Un avis sur « [Saga en cours] Le monde de demain – Lionel Truan »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :